HISTORIQUE

C’était dans les années 60. On était une vingtaine. Tous les vendredis, vers midi, on se retrouvait au Stade de l’Aube. Motif : le sport, la gymnastique d’abord, puis un petit match de Football, enfin pour un petit groupe, du Basket. Les participants s’étaient regroupés par relation, par amitié : des docteurs, des cadres, des représentants, des ingénieurs, un avocat, un dentiste, un journaliste etc.…

.Au départ, aucune structure. Au fil des ans, des habitudes devinrent des règles, mais de manière informelle. L’âge minimum tournait autour de la quarantaine. Pour intégrer le groupe, il fallait être présenté, parrainé, accepté.

Jacques Diébold, ancien joueur professionnel de football dirigeait les exercices physiques et arbitrait le match de football qui ignorait les hors-jeu. Une équipe bleue et une rouge s’affrontaient.

Il y a toujours des dépenses. Les comptes étaient tenus par M° Privé notaire. Jacky Bon lui succède. Jacques Diébold demanda un interlocuteur représentatif. Ce fut Claude Jeannel. On désigna un Président. Ce fut le chirurgien Pierre Paris qui délègue les rênes à Claude Jeannel. L’un des membres, Freddy Slama, cinéaste amateur arriva un vendredi avec sa caméra et tourna un petit film sur nos activités physiques. A sa production très réussie mettant en scène avec beaucoup d’humour nos prestations, il fallait un titre. Ce fut les V du V c’est à dire les Vétérans du Vendredi. Ce titre devint un nom, celui de notre groupe. Quoique sans statuts, les V du V étaient devenus connus. Mais y entrer n’était pas facile. Pas question de se faire déborder. Nombreux furent les candidats, rares les élus. Avec le temps d’autres habitudes s’instituèrent. La gymnastique disparut. La séparation avait lieu à 14 heures. Quelques-uns allaient déjeuner au Café de la Paix. Quand Michel Chantier intégra le groupe, nous passâmes au Bois du Bon Séjour. Aucune obligation, mais les convives étaient toujours bien une vingtaine.

Le dimanche, ceux qui aimaient la bicyclette se retrouvaient chez M° Copiatti à Javernant. Leur parcours les conduisait à travers la Forêt d’Othe.. Et puis, tous les ans, un concours de Golf fut organisé. Les années passaient, le siècle s’épuisait, les V du V vieillissaient. Certains moururent Privé, Vic Dupont, Nicolas, Tournier, Paris, Copiatti.

Claude Jeannel qui avait été un responsable apprécié quitta ses fonctions. Jean-Pierre Macchi lui succéda en 2000. Il recruta beaucoup, rajeunissant ainsi le Club. Puis, il donna aux V du V une structure légale avec déclaration en Préfecture, Conseil d’Administration avec Président, Secrétaire, Trésorier….En 2002, il passe la main à son tour. Michel Pariset fut élu. Il créa un Comité d’éthique pour institutionnaliser nos valeurs, fixer nos règles et nous donner vie dans un annuaire..

C’est en 2008 que Jacques Linard lui succède, investi à l'unanimité.